[Periple] Monster World IV (Part 2/7)

Link_DM_OFFAyor_nolink_dispo_transparent_v3Link_YT_OFF

Suite du Périple Monster World IV avec un niveau plus intéressant que la 1ère tour 🙂


Liens des autres parties

Part 1 Part 3 Part 4 Part 5 Part 6 Part 7

Problème de lecture ?


4 Commentaires

  1. julien-34 avril 30, 2013 11:32   Répondre

    salut Ayor

    j’ai pas vue passer l’annonce de cette video dans mes abonnements je regarde ça tres vite ;).

    Si tu veux me contacté par par les systémes habituels ,ça fais un bail que l’on a pas parlé

    • AyorSaeba mai 10, 2013 1:15   Répondre

      Hello, c’est possible que tu ne l’aies pas vu effectivement. J’avais uploadé la vidéo bien en avance et je crois que quand tu rends la vidéo public, l’abonnement ne se met pas à jour par rapport à la publication de la vidéo mais à l’upload… Du coup, tu le vois pas en tant que vidéo récente (encore un p’tit défaut de Daily pour pas changer quoi 😀 ).

  2. Sixty24100 mai 7, 2013 12:00   Répondre

    Salut Ayor,
    très bon deuxième épisode où on découvre les différentes interactions offertes par le piou-piou (^^).
    Au passage, j’avais compris pour le double saut dès la première minute de ta vidéo précédente : Quand tu introduisais le jeu, la démo montrait comment faire un double saut.

    Sinon, très bon le safe spot sur le boss ailé, et je suis assez d’accord avec toi concernant le level design redondant.
    Par contre, je pense que ça se ressent plus pour le joueur (donc toi) que pour ceux qui regardent la vidéo. Honnêtement ça ne m’avais pas choqué avant que tu en parles.

    A plus pour le prochain épisode !

    • AyorSaeba mai 10, 2013 1:34   Répondre

      Salut, tout le jeu se joue beaucoup avec le piou piou et à chaque niveau, on a de nouvelles interactions avec lui, j’trouve ça assez fort quand même 🙂
      Eh eh, j’déteste ce genre de boss qui ne fait que fuir quand tu t’approches de lui. Du coup, c’était mieux de le faire venir comme ça, surtout qu’on ne prend pas de dégâts quand il nous fonce dedans bizarrement.
      Comme tu dis, j’ai dû le ressentir assez vite car j’avais quand même l’impression de refaire les mêmes actions dans la même salle 🙂

Laisser un commentaire.